Viagra - Pfizer

Adieu Viagra, bonjour Sildenafil Pfizer

Viagra - PfizerLe Viagra, la petite pilule bleue connue dans le Monde entier perd son brevet le 21 Juin 2013.

 

Le 21 Juin, le brevet du célébre Viagra, le médicament de l’américain Pfizer contre le dysfonctionnement érectile arrivera à échéance.

 

La fin de ce brevet , c’est l’arrivé, de fait, de nombreux génériques, qui vont se disputer le marché hautement concurrentiel de la petite pilule bleue.

Pour information, le chiffre d’affaires en France seulement a été de 26 millions d’euros l’année passée.

 

De nombreuses sociétés, (Zentiva, Biogaran, Mylan, ect,…) sont déjà en ordre de bataille, et vont proposer leurs produits sur des tarifications pouvant aller jusqu’a 4 fois moins chère que l’original.

 

Génériques certes, mais aussi des produits douteux.

Le Viagra est un produit qui inonde le marché de l’Internet, et avec lui, son lot de contrefaçon.

Nombre d’entre eux peuvent contenir d’autres molécules que celles attendues (amphétamines, lactose, hypoglycémiants) et reste susceptibles d’avoir des effets graves.

A titre d’informations, le terme ” Viagra ” donne 158 000 000 de réponses !

 

Pfizer et Viagra, alors, c’est fini?

et bien non.

Pfizer a décidé de produire lui même son propre générique, et le nouveau venu aura pour nom, Sildenafil Pfizer.

Sildénafil, du nom de la molécule active

 

Sildenafil Pfizer va progressivement mais surement prendre sa place en détrônant, au fur et à mesure, la désormais mythique petite pilule bleue, en remplaçant cet objet fétichiste par un autre produit mais de couleur blanche.

 

Il sera présent alors sur un marché déjà concurrentiel avec des produits comme le Cialis, qui même si il est arrivé après le Viagra, a réussi à prendre de bonnes part de marché.

 

Quand on connait l’histoire du Viagra, et savoir comment positionner un produit dans le bon secteur.

 

Pfizer en 1996 s’attaque au développement de molécule agissant dans le cadre de l’angine de poitrine.

La capacité de la molécule lui permettait de dilater les vaisseaux sanguins.

Le phénomène de l’érection apparaissant alors en effet secondaire durant les tests clinique.
Il fut pris la décision de faire de cette molécule, et du Viagra, la référence du traitement du dysfonctionnement érectile.

Une découverte faite par hasard

Source: Pfizer

À propos Frédéric LOHBRUNNER

- Directeur de Communiquaction, j'affectionne la communication, les réseaux sociaux, la promotion de ce en quoi je crois et qui pour de bonnes causes, mes modestes compétences me permettent de les mettre en avant.

Laisser une réponse

x

Check Also

laura cox

Laura Cox, la montée en puissance du rock

Laura Cox, le groupe de rock qui ne cesse de monter. Sur le même thème

%d blogueurs aiment cette page :