Eloïse, l’encre de l’espoir

Eloïse par Monkey Ink Tattoo
Eloïse par Monkey Ink Tattoo

Il y a quelques jours se tenait à l’Arena d’Aix en Provence, la grande messe du tatouage international, la Cezanne Tattoo Convention.

Communiquaction.fr était une fois de plus accrédité, et pour moi en tant que journaliste, ma question que je pose rituellement est: “Qu’est qui vous à inciter de vous faire tatouer la première fois”?

Les reponses sont multiples allant du tatouage pour raison médicale à celui de montrer son indépendance en passant par la passion de l’art et allant jusqu’à l’affection et l’amour plus fort que tout.

Et c’est durant les trophées du tatouage que parmi les participants, j’ai le plaisir de croiser la route d’un nouveau tatoué avec, sur l’avant bras un tatouage totalement exceptionnel, celui d’une petite fille.
Et la tablette numérique qu’il tient me montre la photo originale, et sur son bras, l’exacte reproduction, au pixel près.

Et là, le papa m’explique qu’il s’agit de portait de sa fille, atteinte d’une forme rare de cancer, et que pour lui, ce tatouage était sa forme d’appui au combat de sa fille.

Eloïse par Monkey Ink Tattoo

Le tatoueur de génie à l’origine de cette réalisation est un créatif d’un autre monde, en l’occurrence Monkey Ink Tattoo, @Djé Monkeyink, présent aussi Instagram

J’apprends que c’est un performance artistique de sa part, ayant nécessité des mois de travail en amont, et une séance de 8h00 de tatouage durant la Cezanne Tattoo Convention à l’Arena d’Aix en Provence pour présenter son travail et la cause qui va avec, au jury présent et au public.

Monkey Ink Tattoo

Si pourtant devant l’excellence du travail effectué, la performance artistique est là et bien là, le jury n’a pas retenu son oeuvre, il remporte à coup sûr la palme d’un tatoueur au grand coeur et au talent certain.

Pour ce qui est de la cause, nous ne vous donnons ici que son nom et le lien pour la suivre: les rêves d’Eloïse.
https://www.lesrevesdeloise.fr/

Communiquaction.fr lui réserve une visibilité speciale.

Vous pourriez aimer lire aussi ...

Facebook
Google+
Twitter
LinkedIn
Pinterest