Conseils no image

Published on août 16th, 2012 | by Frederic LOHBRUNNER

0

Le couteau et La Corse, une vieille histoire…

Couteaux corseLa coutellerie, du latin culter, est l’art de fabriquer un couteau à la main, de la lame jusqu’au manche.

L’histoire de la coutellerie en Corse et ailleurs est riche et côtoie celle de l’homme et de ses outils, dès leurs débuts…

Le couteau corse originel était avant tout un outil de travail tranchant, et dont la lame épousait au mieux la forme la plus adaptée à son usage principal !

Il fallait en effet pouvoir occire le bétail ou le gros gibier et le saigner, le dépecer, le débiter, pour enfin le manger ! Mais aussi tailler du bois, couper des roseaux. Pour la chasse, pour la pêche, pour le plaisir…

Les forgerons de villages, les « Maîtres du feu », pouvaient fabriquer certains de ces « outils » dont les modèles pouvaient avoir des origines extrêmement variées : Voyageurs, militaires, marins, ouvriers étrangers ou armes saisies sur quelques malfrats ou ennemis vaincus…

Mais les couteaux et outils fabriqués à cette époque étaient aussi très bon marché après récupération de tout ce qui pouvait encore servir, le gaspillage étant impossible à imaginer.

Aujourd’hui, les produits manufacturés sont partout ! Et de magnifiques réalisations existent. Mais malgré cet envahissement, quelques passionnés continuent à vouloir fabriquer du « 100% corse ». La fabrication artisanale ancestrale redevient coutumière, et c’est tant mieux ! Et aussi avec des aciers de récupération et de qualité : tondeuses, débroussailleuses, lames de ressort.

Mais attention ! Certains noms font encore fureur aujourd’hui ! Vendetta, plus Corse que Corse ? Et pourtant ce couteau avec un nom si évocateur serait d’origine maltaise ou napolitaine, n’est pas d’origine corse ! Mais pour l’argent, rien n’est impossible…

Actuellement, le marché de la coutellerie reste dynamique grâce aux collectionneurs, particulièrement sensibles à la qualité de l’acier utilisé, de sa trempe, ainsi qu’à l’esthétique et à l’ergonomie des instruments.

Quelques Maîtres du feu passionnés par la forge comme par la coutellerie sont de véritables artistes ; pour les découvrir, il suffit de regarder ci-après...

Mais attention, certains se reposent en Août ! Que diriez-vous en effet d’être à la forge avec 35 à 40° dehors…


Stazzona è Cultelli Forge et couteaux corses

Source : Couteau Corse

Barthélémy Benvenuti

20246 santo pietro di tenda

Tags: , , , , , ,


About the Author

- Directeur de Communiquaction, j'affectionne la communication, les réseaux sociaux, la promotion de ce en quoi je crois et qui pour de bonnes causes, mes modestes compétences me permettent de les mettre en avant.



Comments are closed.

Back to Top ↑
  • Abonnez-vous à notre newsletter

  • +Communiquaction @ Google Plus

  • Partenaires

    Gibson Hall --- Envie de Voyages ---
  • Zone Membre

  • Notre conseil:

    Winter Party