En bref ...
Pierre Donoré

Pierre Donoré au Théâtre du Bois de l’Aune

Pierre DonoréPierre Donoré sera avec le Festival de la langue Française en pays d’Aix en concert.

C’est au Théâtre du Bois de l’aune à Aix en Provence que le Vendredi 29 Septembre 2017 à 21h00, vous pourrez découvrir ce coup de cœur du festival.

Pierre Donoré, auteur-compositeur-interprète, fait partie de ces orpailleurs de mots et de notes qui s’effacent derrière l’éclat de leurs pépites pour mieux les faire partager.

Jamais il n’impose mais il suggère en filigrane comme dans « Chanter » : « Chanter pour faire un paysage, lui donner le goût des voyages, pour éclairer son visage, chanter pour lui dire que je l’aime, qu’il en sera toujours de même, pour le couvrir d’un manteau, de musique et de mots ».

On pourrait penser que tout est dit dans ce titre de « L’Amour en deux », son dernier album réalisé avec Christophe Battaglia (Christophe Maé, Yannick Noah). Mais « Chanter » est beaucoup plus qu’une profession de foi, c’est le monde de Pierre Donoré. Quand les ritournelles marketées strophent l’air du temps, il y a de l’universalité dans son inspiration et son expression.

Festival en langue française en Pays d'AixDu fond de son perchoir montmartrois encombré de guitares et d’un piano, il a la minutie et la patience du luthier quand il compose et écrit. Il est une sorte de flaneur-confident explorant les âmes, les horizons, la marche des jours, au coin de la rue, au bout du monde. Après les attentats qui ensanglantent Paris, son « Vivants » est un cri contre l’intolérance et les faiseurs de morts : « Je peindrai mes pensées pour qu’elles ne soient plus noires, je dirai haut et fort l’envie d’aimer de boire à la vie, à la mort »

 

Pierre Donoré n’a jamais laissé s’envoler ses rêves. Il est né à Grenoble l’année où Balavoine chantait « Le chanteur » et Bob Marley « Is this love ».

Du fond de l’enfance surgissent encore les notes du Pleyel où il apprend Liszt, Chopin et joue à quatre mains avec son grand-père maternel. A 11 ans, il assiste à son premier concert, Jean-Jacques Goldman, au Summum à Grenoble. A 13 ans, ses parents lui offrent sa première guitare, une Sigma sur laquelle il joue encore.

Il plaque ses premiers accords sur des airs de Cabrel et se nourrit déjà de l’éclectisme qu’on lui connaît : Brassens, Iron Maiden, Springsteen, Aznavour, ou Youssou N’Dour… dont il reprend les mélodies dans les groupes de bal qu’il forme au lycée puis lors de ses études de gestion et de commerce à Grenoble, en Grande-Bretagne et à Marseille. Dans un autre destin, Pierre Donoré aurait pu jouer les partitions de la finance et du management mais il est l’homme-orchestre de la vocation d’une vie : la musique qu’il interprète et compose depuis son adolescence. En 2003, il s’installe à Paris et travaille dans l’édition musicale, perfectionne sa voix, noircit de son écriture fine et aérée des cahiers de chansons. En 2007, il sort « Donoré », « un EP, acoustique, plutôt nostalgique », sous le nom de scène Donoré, en hommage à son père Honoré, médecin et peintre, disparu un jour de Noël. Trois ans plus tard, « Je viens à toi » est un album introspectif où il dévoile notamment son paysage intime et réjouissant qu’est l’île du Levant.

Toutes les informations complémentaires sur le site du Festival de la langue française en Pays d’Aix

 

 

À propos Frédéric LOHBRUNNER

- Directeur de Communiquaction, j'affectionne la communication, les réseaux sociaux, la promotion de ce en quoi je crois et qui pour de bonnes causes, mes modestes compétences me permettent de les mettre en avant.
x

Check Also

akimatsuri 2017

AkiMatsuri 2017, Fête de l’Automne

AkiMatsuri 2017 -Fête de l’Automne, c’est le Japon à Marseille. Articles similaires