Quand les avocats demandent 1000 magistrats, le Gouvernement leur offre des robots…

Ordre des Avocats de Marseille

Communiqué de presse 

Ordre des Avocats de Marseille

A la suite du Conseil de l’Ordre exceptionnel en date du 26 novembre 2018 et en solidarité au mouvement national, les Avocats au Barreau de Marseille ont décidé de prolonger leur grève contre le projet de loi de réforme de la Justice jusqu’au Vendredi 30 novembre inclus. Les avocats demanderont le renvoi des audiences et il n’y aura pas d’avocat commis d’office ni désigné au titre de l’aide juridictionnelle. Depuis la semaine dernière, ce sont 154 barreaux dans toute la France qui sont mobilisés contre ce passage en force d’une réforme plus que contestable.

Le Barreau de Marseille va également lancer une large communication de sensibilisation des justiciables sur les dangers de cette réforme : désertification judiciaire, robotisation des décisions de justice, suppression de l’accès au juge, suppressions de droits fondamentaux…

Le Président de la Conférence des Bâtonniers, ancien Bâtonnier de Marseille, Jérôme GAVAUDAN rencontre la garde des sceaux Mercredi 28 novembre 2018. Les avocats au Barreau de Marseille suivront de très prêt cette rencontre qui sera déterminante pour la suite de leur mobilisation.

Qui souhaite parcourir 400km pour accéder à son Tribunal ? Qui souhaite pour ses enfants que ce soit le Directeur de la CAF et non un juge impartial qui fixe le montant de la « pension alimentaire » sans considération de sa situation personnelle mais selon un barème préétabli ? Qui veut d’une Justice au rabais ? Personne.

Quand les avocats demandent 1000 magistrats, le Gouvernement leur offre des robots… Rencontrer un juge humain est un droit, le permettre, un devoir de la République.

Pour de plus amples informations sur l’Ordre des Avocats de Marseille, nous vous convions à visiter leur site.

Vous pourriez aimer lire aussi ...

Facebook
Google+
Twitter
LinkedIn
Pinterest