Saint Petersbourg est en France

Saint Petersbourg

Saint PetersbourgNon, rassurez vous, Saint Petersbourg est toujours en Russie, mais à l’occasion d’un road show en Europe, en France et particulièrement à Marseille, vous pourrez découvrir toute les richesses de cette splendide ville.

Ce seront ainsi en Belgique et en France, au travers de plusieurs lieux et dates, que vous aurez l’occasion rare de decouvrir la richesse du tourisme de cette superbe ville russe du 23 au 27 Septembre 2019.

 

23/09/2019 – Hôtel « Aston La Scala » (12, Avenue Félix Faure 06000 Nice)
24/09/2019 – Hôtel « Mercure Marseille Centre Vieux Port » (1, Rue Neuve Saint-Martin 13001 Marseille)
25/09/2019 – Hôtel « Warwick Reine Astrid » (4, Boulevard des Belges 69006 Lyon)
26/09/2019 – Hôtel « Paris Marriott Rive Gauche » (17, Boulevard Saint-Jacques 75014 Paris)
27/09/2019 – Hôtel « Radisson Blu Royal » (47, Rue du Fossé aux Loups 1000 Bruxelles)

Parmi les partenaires de ce Road Show, vous trouverez :

Plus d’informations depuis le site Road Show

Si vous ne connaissez pas Saint Petersbourg:

C’est la  2 deuxième ville d’Europe par sa superficie et la cinquième par sa population
Elle a été capitale impériale durant deux cent ans et érigée par Pierre le grand en 1703.

La Venise russe, la Venise de la Baltique, comme on la surnomme, tient au fait que cette ville portuaire compte un grand nombre de canaux navigables, qui ajoute une magie supplémentaire, cette nostalgie d’une douceur de vivre que l’on peut ressentir au fil de l’eau.
Et pour ce qui concerne l’importance portuaire, au xixe siècle, la ville est devenue le principal port commercial et militaire de la Russie ainsi que le deuxième centre industriel du pays, après Moscou.

Véritable capitale culturelle, Saint Petersbourg est bouillonnante de vie, de rencontres, de manifestations tout au long de l’année.

Les guides touristiques internationaux vous parlerons tous du théâtre Mariinsky, temple de l’opéra et de la danse, et le musée Russe, avec sa collection d’œuvres d’art russes, des icônes orthodoxes aux tableaux signés Kandinsky.

Petrograd, Leninegrad, elle reste Saint Petersbourg.

Nous ne reviendrons pas sur le passé de cette ville, qui symboliquement du fait d’avoir été la résidence des tsars s’est trouvée, rebaptisée plusieurs fois, mais dans le cœur des russes, et dans celui des Saint Peterbougeois, elle reste visceralement Saint Petersbourg.

Saint Petersbourg

Un volet touristique d’exception :

[Source : Wikipedia]

Le tourisme d’affaire joue un rôle important dans l’économie tout comme celui intérieur de toute la Russie en plus de celui associé aux visiteurs des pays étrangers. Cela prend ainsi une place importante dans le secteur des services et se reflète sur l’activité, la vitalité économique. La ville possède un imposant patrimoine historique et culturel créant alors un produit touristique de choix et fait du tourisme une base de l’économie urbaine. D’ailleurs, Saint-Pétersbourg a pris la 10e place à la fin de l’année 2012 (2010 – 7e place) parmi les villes touristiques les plus visités et populaires d’Europe (et la 20e dans le monde).

En 2016, Saint-Pétersbourg a été visité par 6,9 millions de touristes (le nombre de ressortissants étrangers qui sont arrivés à Saint-Pétersbourg à travers les points de passage du district fédéral du Nord-Ouest en 2016, est élevé à 2 847 200 personnes (principalement des touristes de Finlande, de l’Allemagne, des États-Unis, de la Suède et de la France23. La ville compte au moins 358 petits et grands hôtels (dont les fameux « Grand Hôtel Europe », « Astoria », « Saint-Pétersbourg Corinthia », « Baltic », « Pulkovo », « Saint-Pétersbourg », « Moscou », « Russie », « Octobre », « Azimut Hotel Sank Petersburg » et d’autres) et en incluant les chambres d’hôtes cela peut en représenter 27 000 chambres. Avec l’introduction d’un nouveau port de mer à l’ouest de l’île Vassilievski et de l’abolition du régime des visas pour les visites à court terme de touristes, la ville est devenue l’un des centres du tourisme de croisière en Europe. Ainsi 457 000 croisiéristes ont visité la capitale du Nord en 2016.

En décembre 2016, Saint-Pétersbourg a reçu le prix prestigieux de la World Travel Awards du domaine de l’industrie du tourisme dans la catégorie « Destination chef de file en tant que ville culturelle mondiale » (World’s Leading Cultural City Destination) 2016 et dans les sources de langue russe elle a été baptisée « capitale touristique du monde ».

Toujours selon le site officiel gouvernemental de la ville, les touristes en 2015 y ayant séjourné une nuit représentaient 4 %, deux nuits 11 %, trois nuits 16 %, quatre nuits 22 %, cinq nuits 15 %, six nuits 7 %, sept nuits 9 % et plus de sept 16 % ; puis pour ce qui est des sommes dépensées par jour, 55 % du budget des touristes était de 0 à 100 euros, tandis que 32 % d’entre eux dépensaient de 100 à 250 euros, 9 % de 250 à 500 euros et 4 % de visiteurs aisés portaient à des débours de 500 euros et plus.

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur google
Google+
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur pinterest
Pinterest