Bouchta

Sois un homme mon fils selon Bouchta

BouchtaSois un homme mon fils, Embarquement immédiat pour le théâtre Toursky.

Sous la direction de Richard Martin, le théâtre Toursky accueille la pièce de et avec Bouchta depuis le 12 Novembre 2019 et jusqu’au 31 Décembre 2019.

Une pièce ou il sera question d’intégration, de l’homosexualité, d’immigration, autant dire, des sujets brûlants, d’actualité.

Pièce austère et morne, détrompez vous, il n’en sera rien, bien au contraire!

Vous assistez à un Bouchta, totalement explosif, carrément désopilant, et il nous recompose à sa sauce, une version de la célèbre “Cage aux folles”, mais à la sauce couscous.

Il faut dire que pour Bouchta sait de quoi il parle, lui qui est fils d’immigrés algériens installés sur Marseille, lui qui a grandit dans les premières cités HLM de la cité phocéenne, lui qui a connu les joies de l’ascension à avoir son appartement neuf et les milles et une astuces de la débrouille.

Mais quand on est le onzième enfant de la fratrie, et qu’en plus, on est “différent des autres”, il commence alors, la recherche, la quête douloureuse d’un adolescent en mal de repères, d’existence dans la différence.

Imaginez vous simplement habiter sur La Cayolle, être d’origine algérienne, dans une famille musulmane pratiquante, et être homosexuel, forcément il en ressort, une histoire atypique, originale, ou il aurait été simple de plonger dans des travers de vie, mais le One Man Show de Bouchta en démontre le contraire.

La réponse de Bouchta a été de surmonter et transcender sa dépression par une arme imparable, l’humour.

C’est un raz de marée d’émotions et de réflexions sur la vie, avec de ses propres mots :

« Je suis un homme au passé-composé féminin »

C’est le genre de pièce qui se devrait d’être remboursée par la sécurité sociale.

Il est certain que le réel reste le réel, mais quand il est mis en scène, il devient alors, une arme d’une redoutable efficacité, et avec le talent de Richard Martin aux commandes, on découvre une mosaïque de sentiments, d’alternances entre rires et larmes, une orfèvrerie verbale et scénique de haut niveau.

Dans une période marquée par le doute, l’incertitude, l’anxiété, il est important, même vitale de se regonfler le moral, et de réserver sa place, pour se faire plaisir au cœur et à l’âme.

Pour de plus amples informations, je vous propose de visiter le site du Théâtre Toursky, et pour ne rien perdre de leurs actualités, je vous convie à les suivre sur les réseaux sociaux Facebook.

Quand à Sois un homme mon fils, c’est l’application le plus pertinent de cette fin d’année, sur la maxime de Beaumarchais:
” Je me presse de rire de tout, de peur d’être obligé d’en pleurer”.

Du 12 novembre au 31 décembre 2019, les Mardi, Vendredi, Samedi à 21h et le Mercredi à 19h

Une production Théâtre Toursky International – Cie Richard Martin.

En résidence d’écriture à l’Espace Léo Ferré depuis septembre 2018.

Avec le soutien de Kalypto, Alris et Françoise Delvalée.

#MissElenaVos

You may also like

Popular News

Featured News

sorry there is no post in this category

Trending News

sorry there is no post in this category