Un nouvel Horizon dévoilé par Eric Bettens

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur email
Partager sur print

Horizon-Eric BettensEric Bettens signe avec son nouvel album, Horizon, le voyage le plus loin et le plus envoûtant que vous puissiez écouter.

 

Mais avant de vous faire découvrir cet album, il est important de vous faire découvrir ou redécouvrir, ce compositeur de génie qu’est Eric Bettens

Eric Bettens :

Eric BETTENS est un artiste belge, passionné par cette musique qui rythme sa vie depuis son plus jeune âge. Aujourd’hui, outre la sonorisation de films et la composition d’oeuvres instrumentales et orchestrales, il allie les instruments électroniques et acoustiques aux sons captés dans la nature pour composer des œuvres éclectiques et originales qui lui ont valu de remporter de nombreux prix prestigieux.

C’est en 2001 que la carrière musicale d’Eric BETTENS débute, lorsque Luc Baiwir l’incite à présenter NYDHIS au Festival Mondial de l’Image Sous-marine d’Antibes en France.

Conquis, le jury lui décerne le prix François de Roubaix, la plus haute récompense du festival sur le plan musical. Le style d’Éric s’affirme et séduit.

Eric BettensDepuis 2002, il a sonorisé près d’une centaine de films, pièces de théâtre, musiques de scène dont plusieurs ont été primées dans des festivals internationaux (Antibes, Marseille, Strasbourg, Istanbul, Moscou, Singapour, Manille, Hollywood, …).

Parallèlement, Eric Bettens a produit 4 albums aux sonorités électroniques et acoustiques : DISCOVERY (2006), ENTRE CIEL ET MER (2009) EMPREINTE (2012) et ANTARCTIC ODYSSEY (2014).

Cette année 2020 voit la concrétisation de plusieurs années de réflexion autour d’un projet entièrement consacré aux sons électroniques. Avec HORIZON, Eric Bettens vous emmène dans une immense fresque rétro-futuriste de style « vintageélectronic » cher à Jean-Michel Jarre, Vangelis, Kraftwerk…

De plus en plus demandé pour réaliser des concerts «Sons et lumières» de grande ampleur, Eric Bettens aime y mélanger sa musique à diverses disciplines et techniques (video, pyrotechnie, lasers, danse,…) afin d’offrir au public un visuel varié et de qualité.

C’est ainsi qu’en Belgique il a donné un concert pour les 10 ans de la mise en service des Ascenseurs de Strepy-Thieu, pour la réouverture du Château de Trazegnies, pour la commémoration du Puits minier 6 PERIER, pour la réouverture de la collégiale de CINEY, …

Il s’est aussi produit à Lyon, Strasbourg, en plein air dans le sud de la France, en Suisse, à Singapour et aux Philippines où il a donné un concert en l’honneur et présence de l’ancienne présidente Mme Gloria Arroyo.

A plusieurs reprises, il est invité comme membre du jury pour des festivals de films documentaires.

Il a également collaboré au développement de logiciels spécialisés dans le domaine de la notation musicale et du mixage. En 2010, il compose son “opératorio” YVAIN, LE CHEVALIER LION, pour chœur, orchestre, 3 solistes et récitant.

Cette oeuvre a été nominée, en novembre 2011, aux «Hollywood Music in Media Awards»

En 2010 et 2015 Eric BETTENS participe à des expéditions, d’abord en Antarctique puis en Arctique. Lors de ces fabuleux voyages, il écrit la musique des films en tournage, puisant son inspiration dans les somptueux paysages de glace et dans des sensations qu’il n’avait jusqu’alors jamais ressenties.

Parallèlement à ses activités décrites ci-avant, Eric Bettens donne une place grandissante à la musique contemporaine et obtient en 2016 un double Master en composition et en écritures classiques au Conservatoire Royal de Liege.

Il a ainsi vu sa musique interprétée par des ensembles reconnus tels que “Musiques Nouvelles”, “Sturm und Klang”, le “quatuor TANA” ou encore “l’Ensemble 21 “dans le cadre du festival Ars Musica.

Sa nouvelle création pour choeur, orchestre, solistes, video et voix off “Ana’s Memory, Requiem pour la Terre” sera produite prochainement.

Sur base de ses créations, Eric BETTENS a été sélectionné pour assister à un Master Class à Vienne, avec Conrad Pope (orchestrateur hollywoodien qui a notamment travaillé sur Harry Potter, Le Hobbit, Godzilla, Salt, The last Airbender, The Wolfman….) et Nan Schwarz.

Il est temps de vous dévoiler un Horizon, nouvel opus au fronton d’Eric Bettens

« HORIZON », c’est une fresque sonore, une invitation au voyage à travers l’espace et le temps.
Contrairement aux 4 premiers albums, dont le contenu révèle un subtil mélange d’instruments acoustiques et électroniques, HORIZON est exclusivement axé sur des sonorités « vintage électronic », chères à des spécialistes du genre tel Vangelis, Jarre, Kraftwerk, …

Dans cet album se côtoient des synthétiseurs des années 70 à nos jours, en y intégrant d’autres instruments électroniques comme le Theremin, le vocodeur ou encore le stylophone…

Ayant eu une formation en musique classique, Eric Bettens voulait vraiment construire cet album comme une suite symphonique, avec des relations entre les sons et les différents mouvements.

L’album a donc été conçu pour être écouté d’un jet. Une version “ Continuous Play” a d’ailleurs été créée, enchaînant les 11 tracks de l’album reliées entre elles par des transitions inédites.


Partez de la vie sur Terre et rejoignez l’objet terrien le plus éloigné de nous en faisant escale sur la lune, en côtoyant les étoiles, en passant les remparts de lumière tout en jouant à “space game”.

Mais même si vous êtes trop loin pour parler, votre silence sera éloquent. Bon voyage.

  • Horizon Part I : Leaving
  • Horizon Part II : Prélude to the moon
  • Horizon Part III : July 20, 1969
  • Horizon Part IV : Ultima Thule
  • Horizon Part V : So many stars
  • Horizon Part VI : Unlimited distance
  • Horizon Part VII : Memory of another future
  • Horizon Part VIII : Bulwark of light
  • Horizon Part IX : Space game
  • Horizon Part X : Too far to talk
  • Horizon Part XI : Voyager

La découverte de cet album peut se faire sur 2 niveaux d’écoute : • Une écoute «  superficielle » qui mettra en avant les thèmes, le rythme… •

Pensez à acheter votre album physique ou digital immédiatement.

Une écoute plus approfondie ( casque, dans le calme, bon système audio), qui plongera immanquablement l’auditeur dans un univers sonore profond, l’invitant dans un merveilleux voyage sonore, encore renforcé dans la version “Continuous Play”

N’attendez pas plus longtemps pour découvrir son site https://www.ericbettens.com/ et de le suivre sur les différentes plateformes digitales, Facebook, Spotify, Deezer, Apple Music, et Music Play

 

#MissElenaVos

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur pinterest
Pinterest
Partager sur email
Email